Ailleurs dans la LNH : Beaulieu se fait RAMASSER par un ancien champion de la Coupe Stanley sur Twitter!
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Beaulieu se fait RAMASSER par un ancien champion de la Coupe Stanley sur Twitter!

Ça lui apprendra à se la couler douce pendant ses vacances... OUCH!!!

Publié le par HabsolumentFan dans Ailleurs dans la LNH
Partager sur Facebook
36 36 Partages

On reprochait souvent à Nathan Beaulieu ses frasques hors-glace lors de son passage avec le Canadien de Montréal. Galchenyuk et lui étaient reconnus pour faire la fête et profiter de leurs vacances pour voyager et enchaîner les apparitions dans les boîtes de nuit plutôt que de se reposer.

Eh bien une fois de plus, Beaulieu a réussi à se faire critiquer, cette fois par nul autre que Mike Commodore, l'ancien champion de la Coupe Stanley avec les Hurricanes de la Caroline en 2006, reconnu pour son franc parler sur les réseaux sociaux. Le vétéran de 38 ans a détruit Beaulieu en lien avec une publication sur son compte Instagram.

Voici la publication en question :

On y voit l'ancien #28 du CH en vacances dans le sud, portant des tresses en référence au légendaire joueur de la NBA Allen Iverson. Sur sa photo, il a ajouté la mention « Ambiance de semaine de congé. Mon Allen Iverson intérieur. », traduction directe de « Bye week vibes. My inner Ai. ». En effet, les joueurs ont tous droit à une semaine de congé à un certain point de la saison et ils en profitent souvent pour voyager ou passer du temps en famille, ce qu'a vraisemblablement fait Beaulieu. 

Commodore n'a pas apprécié la publication du défenseur des Sabres, le traitant de tous les noms via son compte Twitter :

On pourrait traduire son tweet ainsi : 

« Est-ce que tu me niaises? Tu ressembles à un gros loser! »

Ce n'est pas la première fois que les deux hommes s'attaquent verbalement. Commodore avait commenté le mauvais début de saison de Beaulieu en octobre dernier :

« Hey #condamné... tu n'es pas en vacances payées. 5 parties jouées, aucun point, 5 minutes de pénalité. Tu joues comme une ch*****. Tu vaux mieux que ça. »

On ne sait pas trop pourquoi Commodore s'en prend ainsi à Beaulieu mais une chose est sûre : je ne les inviterais pas au même souper!

Partager sur Facebook
36 36 Partages

Source: Twitter
Crédit Photo: Capture d'écran Twitter