Ailleurs dans la LNH : Une nouvelle explication à l'échange Drouin - Sergachev
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Une nouvelle explication à l'échange Drouin - Sergachev

Cet analyste croit savoir exactement pourquoi Bergevin a fait la transaction.

Publié le par HabsolumentFan dans Ailleurs dans la LNH
Partager sur Facebook
52 52 Partages

La transaction entre le Canadien de Montréal et le Lightning de Tampa Bay a beaucoup fait jaser au cours de l'été, mais également depuis le début de la saison. C'est que le jeune Mikhail Sergachev a tellement bien performé avec sa nouvelle formation qu'il a mis un certain ombrage sur le travail de Jonathan Drouin.

Alors que nous approchons de la mi-saison, il est toujours difficile d'analyser objectivement l'échange, étant donné que les deux équipes ont des rendements tellement différents. Mais une chose est sûre: le défenseur russe semble vraiment se plaire sous les palmiers de la Floride.

Était-ce une erreur de la part de Marc Bergevin d'avoir échangé son meilleur espoir à la défense pour Drouin? Grant McCagg, ancien recruteur de la LNH qui écrit maintenant pour recrutes.ca, croit qu'au moment de faire l'échange, Sergachev avait connu une saison très moyenne. À son avis, c'était donc une bonne décision d'avoir acquis Drouin:

Personne ne veut vraiment mentionner que Sergachev était un peu décevant la saison dernière comparativement à cette année. Mais à mon avis, Sergachev a beaucoup mieux paru lors de son année de repêchage que la saison passée, ce qui pourrait être l'une des raisons pourquoi les Canadiens ont décidé de l'échanger. C'est facile à analyser maintenant."
Il avait moins de sept buts, était très moyen au Championnat mondial junior, a mal joué en première ronde des séries et a été sur la patinoire lors de deux buts gagnants où il avait mal couvert son joueur. Le seul moment où il a vraiment été impressionnant était à la Coupe Memorial. C'est l'une des raisons pourquoi cet échange ne me dérange pas."

Le CH et le Lightning sont dans des situations bien différentes: Tampa mène la ligue avec une fiche de 31-10-3, bonne pour 65 points. De son côté, Montréal se retrouve au 26e rang du circuit Bettman avec un dossier de 18-20-4 et 40 points.

Pour ce qui est des fiches personnelles des deux joueurs, Sergachev a amassé 27 points en 44 matchs, contre 19 points en 37 parties pour Drouin.

Partager sur Facebook
52 52 Partages

Source: Twitter
Crédit Photo: Tampa Bay Times - Minas Panagiotakis/Getty Images