article

Ça a brassé à l'Antichambre hier soir!

Les propos controversés de Price n'ont pas du tout plu aux panélistes!

Partager sur Facebook

Comme vous le savez probablement maintenant, les propos de Carey Price en point de presse après la défaite d'hier ont fait énormément réagir.

Directement après le point de presse, Chantal Machabée a semblé sous le choc, figeant quelque peu en essayant de traduire ce qui venait d'être entendu :

« Drôle de point de presse de Carey Price. Moi je suis un peu sans mots la vous vous en rendez compte. »

« Ça a pas de bon sens tse un joueur de hockey, il est professionnel. »

« Ça fait 34 ans que je couvres le hockey et de voir rire un joueur après une défaite? Je me rappelle pas la dernière fois que j'ai vu ça, je me rappelle pas. »

Gaston Therrien a eu l'impression de se faire rire au visage, littéralement :

« Je comprends pas qu'un gardien de but qui vient de signer un contrat de huit ans à plus de dix millions par année sorte après un match aussi important contre les Sénateurs d'Ottawa pis qu'il dise avec un sourire on a perdu on a perdu, j'était bien habillé. Moi dans ma vie, y a ben des choses que je peux accepter mais me faire rire de moi, je trouve ça ridicule. Carey Price je pense qu'il rit des gens. Il répond d'une façon arrogante et ça n'a pas lieu d'être. Pour un joueur qui représente le Canadien de Montréal, qui est le visage de cette équipe, je m'excuse mais il est dans le champ! »

« Faut que Geoff Molson ou Marc Bergevin lui dise hey faut que je dîne avec toi t'as un problème, parce que la ça peut pas continuer comme ça, tu peux pas sortir de cette façon la, dire ça aux gens et rire. C'est inacceptable. C'est pas l'image qu'on veut donner. »

P.J. Stock était surtout déçu des propos du capitaine Max Pacioretty, qui ne semble pas prendre son rôle de capitaine au sérieux et agir concrètement pour changer les choses dans le vestiaire :

« Si t'es un jeune dans cette équipe et que tu regardes ces deux joueurs-là qui sont respectés dans la ligue se comporter après une défaite, tu penses que c'est correct. C'est pas correct. C'est pas professionnel. T'as un "C" sur ton chandail, c'est les meilleurs fans au monde, faut qu'on respecte la game, le centenaire de la Ligue. Y a pas de sentiment d'urgence, c'est frustrant de voir des leaders dans une équipe se comporter comme ça. »

Stéphane Fiset, qui est agent de joueur, avait lui aussi son mot à dire sur la question :

« Après une sortie de même, c'est sûr et certain que j'embarques sur le téléphone pis je demande à mon joueur pourquoi t'as agis de même. Tu peux pas te comporter comme plus gros que ton sport. Pis la présentement c'est ça qui fait. »

« T'as pas le droit de dire ça, surtout pas avec l'importance de ce match-là. C'est comme une réponse de "on fait pas les séries c'tannée, c'pas grave". C'est quasiment de cette façon-là qu'il a répondu. Il est rendu là en ce moment dans sa tête. »

« Tu peux être arrogant après une victoire, pas après une défaite! J'aimerais ça savoir si Marc Bergevin ou Claude Julien va le rencontrer. Pis même Geoff Molson, est-ce qu'ils vont lui parler ou ils vont laisser ça aller. »

Bref, le débat fait rage depuis hier avec, d'un côté, ceux qui trouvent l'attitude de Price inacceptable et de l'autre, ceux qui trouvent qu'on devrait le laisser tranquille parce qu'il a bien joué malgré la défaite et porte le club sur son dos depuis assez longtemps. De quel côté êtes-vous?