article

Les joueurs du CH veulent ABSOLUMENT battre les Bruins ce soir!

Ils auront une motivation supplémentaire...

Partager sur Facebook

Claude Julien va affronter pour la première fois, ce soir, l’équipe qu’il a dirigée pendant 10 ans. Depuis son congédiement, en février dernier, les Bruins de Boston a maintenu une fiche de 41-18-8 en saison régulière. Pas mauvais du tout...

On comprendrait donc pourquoi Claude Julien voudrait à tout prix ajouter une défaite à cette excellente fiche des Bruins depuis son départ, sauf que le principal intéressé ne semble pas fébrile plus qu'à son habitude à l'approche du match de ce soir. Il est vrai que Julien n'est pas l'entraîneur le plus sentimental de la Ligue nationale, sauf qu'on était en droit de s'attendre à des propos teintés d'émotions à l'approche de cet affrontement à saveur particulière pour lui. Mais non. Le pilote du Canadien assure ne pas avoir encerclé la date sur son calendrier. Ou du moins s’il l’a fait, ce n’est pas par sentiment de vengeance ou par nostalgie :

« Ce match ne m'affecte pas autant que les gens aimeraient le croire. Je dois gérer mes émotions, comme je le demande aux joueurs. C'est spécial, j'ai passé plusieurs belles saisons avec les Bruins. Je démontre de la gratitude. J'ai de beaux souvenirs. Mais je dois passer à autre chose et on me traite très bien ici. Je veux voir le Canadien connaître du succès. C’est davantage ce que ces trois matchs-là veulent dire pour le reste de la saison [qui a de l'importance] ».

Le Tricolore affrontera les Bruins à trois occasions dans un délai de huit jours, des matchs d'une importance capitale s'il souhaite gagner du terrain sur ses rivaux de division qui possèdent deux matchs en main en plus d'afficher 13 points d'avance sur eux au classement.

Dans le vestiaire, par contre, on se doute bien que ce n'est pas un match exactement comme les autres et on veut gagner pour le coach.

« Les joueurs, on veut jouer pour Claude. Ce sera intense. On veut jouer ce match pour lui, on va jouer extrêmement fort. »- Phillip Danault

Ses anciens joueurs ont tenu à louanger son travail lorsqu'ils ont rencontré les médias montréalais en prévision du match de ce soir :

« Il m'a donné une chance de jouer et il a été plus patient avec moi que probablement la majorité des autres entraîneurs l'auraient été. Nous avons eu de nombreuses conversations sur comment se comporter, comment être un bon joueur, un bon professionnel. Il ne s'est pas contenté de me voir comme un joueur de quatrième trio. Il m'a donné la chance de jouer sur le deuxième trio avec Bergy (Patrice Bergeron), et ensuite sur le désavantage numérique, puis éventuellement sur l'avantage numérique. Il n'a jamais abandonné, même si ç'aurait été facile de le faire. Il m'a permis de me développer et de devenir un bien meilleur joueur. »- Brad Marchand
« C'est toujours spécial de revenir à Montréal et dans la province. Avec Claude de l'autre côté, ça rajoute un autre aspect. J'ai vécu de très belles expériences avec lui et c'est une personne qui m'a beaucoup aidé dans ma carrière. Sa façon d'être, a répondu Bergeron quand il a été questionné sur ce qui lui manquait de son ancien entraîneur. Il est quelqu'un de très terre-à-terre. Il veut toujours vous aider comme joueur, mais aussi comme individu. Pour lui, le hockey c'est une chose, mais il va au-delà de ça. »- Patrice Bergeron

Bref, on souhaite une victoire à Claude Julien dans ce match bien spécial pour lui!