Canadiens : Marc Bergevin est l'un des DG les plus actifs de la Ligue nationale présentement!
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Marc Bergevin est l'un des DG les plus actifs de la Ligue nationale présentement!

Il est souvent sur le téléphone!

Publié le par HabsolumentFan dans Canadiens
Partager sur Facebook
151 151 Partages

Le Canadien de Montréal est l'une des rares équipes de la LNH à être constamment au cœur des discussions d'échange. Marc Bergevin est l'un des directeurs généraux les plus actifs sur le marché depuis qu'il a pris les rênes de l'équipe en 2012, réalisant plus de transactions que presque tous ses homologues de la Ligue nationale.

À titre de comparaison, voici un graphique montrant le nombre d'échanges réalisés par chaque équipe depuis janvier 2016  :

Bergevin se situe tout juste derrière John Chayka des Coyotes de l'Arizona au niveau des transactions complétées au cours des deux dernières années. Le directeur général du Tricolore a fait un tas de petits mouvements de profondeur, en échangeant Zach Redmond aux Sabres de Buffalo en retour de Nicolas Deslauriers par exemple, qui a été une véritable bougie d'allumage pour l'équipe depuis son arrivée, ou en réclamant Paul Byron au ballottage. On peut dire la même chose de l'acquisition de Dale Weise, qui lui aura finalement permis d'aller chercher un gars comme  Phillip Danault. Bref, Bergevin excelle quand vient le temps de prendre une décision « low risk, high reward », comme il aime les appeler...

Sauf que lorsqu'il s'agit de transactions majeures, ça se complique légèrement pour lui...

Il a échangé P.K. Subban pour Shea Weber - et alors que Weber est sans aucun doute l'un des meilleurs défenseurs de la ligue, il est plus âgé, plus lent, et son contrat est difficile à absorber. Ensuite vient l'échange Drouin-Sergachev. Ces deux joueurs connaissent des saisons complètement opposées, alors que le défenseur russe est en plein essor à Tampa Bay et que Drouin fait du surplace à Montréal. Il est peut-être un peu trop tôt pour en juger, mais lorsque vous échangez votre meilleur espoir, vous vous devez de le faire pour combler un besoin important. Dans le cas du CH, il s'agit de ce fameux premier joueur de centre. Sauf qu'après avoir tenté l'expérience, Bergevin a ouvertement admis récemment que Drouin serait un ailier chez le Canadien dans un monde idéal. Le constat d'échec s'impose de plus en plus, encore une fois...

À l'approche de la date limite des transactions, sachant que Bergevin est très actif depuis deux ans, aimeriez-vous le voir compléter d'autres échanges dès cette saison?

Partager sur Facebook
151 151 Partages

Source: Twitter
Crédit Photo: Capture d'écran Twitter