article

Marc Bergevin fait de nouvelles révélations importantes concernant Andrei Markov

Tous les détails ici...

Partager sur Facebook

Le directeur-général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin, a profité de la mi-saison pour s'adresser aux membres des médias et aux partisans. Sans vouloir dresser un vrai bilan, chose qui sera faite à la fin de la saison, Bergevin a tout de même discuté de plusieurs sujets, dimanche, alors que les journalistes l'ont questionné pendant près d'une demi-heure.

S'il se dit déçu du rendement de ses joueurs lors de la première moitié de la saison, Bergevin croit toujours aux chances de l'équipe de participer aux séries, tout en reconnaissant que la marge d'erreur est très mince. Un des éléments qui a été noté lors de la conférence de presse, c'est le manque d'attaque généré par les défenseurs du Tricolore. À ce sujet, le nom d'Andrei Markov est revenu dans la discussion, alors que le flair offensif du #79 manque cruellement au Canadien, cette saison.

Marc Bergevin en a profité pour commenter pour la première fois les propos de Markov qui a affirmé, il y a quelques semaines dans une série d'articles publiés par le journaliste Jonathan Bernier, du Journal de Montréal, qu'il avait senti que le Canadien avait manqué de respect à son égard.

Tout d'abord, Bergevin a tenu à préciser que les négociations avaient été très particulières, puisque Markov a décidé de ne pas prendre d'agent et de négocier lui-même son contrat.

«C'est très rare que tu négocies directement avec un joueur. Pour moi c'était la 1re fois dans ma carrière de DG que je négociais directement avec un joueur. Et Andrei c'est une bonne personne, mais c'est un homme de peu de mots. Alors c'est difficile de communiquer. C'est plate qu'il sente qu'on l'a pas respecté, parce que toute l'organisation, du haut en bas, on a toujours respecté Andrei Markov. Je suis convaincu que s'il avait eu un agent il n'aurait pas senti la même chose.»

On connait la suite. Markov désirait un contrat de deux saisons, tandis que le CH n'était prêt qu'à lui consentir une entente d'une saison. Le défenseur russe a décidé de rentrer chez lui et d'évoluer pour le AK Bars Kazan, dans la KHL.

«C'est dommage parce qu'Andrei a passé sa carrière à Montréal et on a beaucoup de respect pour lui. Je trouve ça plate qu'il ait cette impression, parce que c'était vraiment pas notre but.»

C'est franchement dommage qu'un problème de communication ait fait échouer les négociations. Parce que malgré ses 39 ans, Markov pourrait assurément donner un bon coup de main au Canadien, cette saison.

Mete «probablement» à Montréal pour y rester

Un autre sujet important de la conférence de presse concernait le jeune défenseur Victor Mete qui est de retour dans le giron de l'équipe, après avoir remporté l'or avec Équipe Canada lors du Championnat mondial de hockey junior. Sans vouloir le confirmer, Bergevin a affirmé que Mete était «probablement» à Montréal jusqu'à la fin de la saison.

Voici l'intégrale de la conférence de presse de Marc Bergevin