article

Marc Bergevin s'est fait demander s'il a peur pour sa job, en conférence de presse

Tous les détails ici...

Partager sur Facebook

Oh qu'on l'attendait, cette conférence de presse de mi-saison de Marc Bergevin. Les journalistes présents ont posé plusieurs questions très directes au directeur-général du CH. Parmi celles-ci, on note le journaliste François Gagnon, de RDS, qui a osé posé LA question que tout le monde se pose au moment actuel.

À la lumière des résultats de l'équipe en cette première moitié de saison, est-ce que Marc Bergevin a peur de perdre sa job?

«Je suis content que tu me poses cette question», a tout d'abord répondu le directeur-général. Dans une réponse somme toute évasive, Bergevin a démontré qu'il était bien conscient que sa situation n'était pas idéale, mais qu'il croit toujours que l'équipe peut s'en sortir et qu'il va continuer de travailler d'arrache-pied pour améliorer l'équipe, autant à court qu'à moyen et long terme.

«La journée que j'ai pris le siège de DG à Montréal, la critique vient avec. Pour être dans la chaise que j'ai il faut avoir la peau épaisse et crois-moi, j'ai la peau très épaisse. Je suis conscient qu'il y a plusieurs personnes dans la pièce qui me critiquent, mais c'est correct, c'est au point de vue professionnel et je n'ai aucun problème avec ça. Moi mon focus est sur l'équipe à court terme et à long terme, et sur rien d'autre.»

Bergevin a reconnu ses erreurs, tout en continuant de dire qu'il était fier de ce qu'il avait fait jusqu'ici.

«J'ai fait des erreurs, mais j'ai fait des bons coups également. On s'est mis dans une situation difficile. Beaucoup de choses n'ont pas été, on a manqué de régularité. On a pris des mauvaises habitudes qui nous ont coûté des matchs, mais on n'a pas perdu espoir.»

Le DG reconnait que son équipe ne se trouve pas dans une situation idéale, mais il n'a pas lancé la serviette.

«Est-ce que j'y crois encore? Oui! Mais si on veut que ça arrive, il va falloir changer bien des choses, parce que si on agit de la même façon que depuis le début de la saison, ça va être impossible.»