article

Un ancien joueur affirme qu'il aurait confronté Carey Price!

Il est chanceux de ne pas être son coéquipier!

Partager sur Facebook

Décidément, les déclarations de Carey Price après le match extérieur de samedi à Ottawa face aux Senators n'ont pas passé du tout.

Tant chez les partisans que les journalistes qui ont tous donné leur point de vue sur les réponses nonchalantes et l'attitude arrogante de Price durant son court point de presse suivant la défaite des siens.

Parmi ceux-ci, on peut compter Enrico Ciccone, ancien joueur de la LNH devenu animateur et analyste. Reconnu comme un fervant défenseur des joueurs, Ciccone n'hésite jamais à prendre partie et défendre les athlètes lorsque ceux-ci sont critiqués dans les médias.

Mais cette fois-ci, Price a dépassé la ligne selon lui. Affirmant même, lors de sa dernière chronique sur Radio-Canada Sports, qu'il a manqué de respect à ses coéquipiers en agissant de la sorte et que s'il avait été dans son équipe, il n'aurait pas hésité à le confronter et lui lancer des rondelles à la hauteur de la tête à l'entraînement suivant!

''Il est très dur pour moi de dire au cowboy de mettre de l’eau dans son vin. Je suis doté d’une grande patience envers les gens. Mais quand le lien de respect se brise, c’est terminé, et on passe à un autre appel. J’ai toujours défendu l’athlète et sa personnalité. Ils ne peuvent pas tous être des Jean Béliveau ou des « Rocket » Richard avec du feu dans les yeux. Cependant, comme ancien joueur qui se battait à chacune de ses présences pour en obtenir une autre, qui mettait tout en œuvre presque chaque année pour signer un contrat et prolonger sa carrière, qui vivait au quotidien l’angoisse par rapport à son avenir, voir mon coéquipier « joueur de concession » répondre de la sorte lorsque nous nous battons pour notre survie m’aurait rendu furieux. Tu peux être certain, Carey, qu’il y a 25 ou 30 ans, tu aurais eu mal aux épaules après l’entraînement, et ton masque aurait porté des traces de caoutchouc.''

Croyez-vous que Price aurait dû se garder une petite gêne à la suite de la défaite face aux Sens?